AVGD Développement durable

Développement durable

Les enjeux environnementaux et sociaux sont au cœur même du développement durable. Par leurs actions à long terme, la responsabilité écologique, l’efficacité économique et la solidarité sociale doivent répondre aux besoins actuels, sans compromettre la capacité des générations futures.  Chacun est donc appelé à agir à son échelle.

Pour l’AVGD, ces principes sont un leitmotiv important. Ses membres le défendent au quotidien. Pour eux, « acheter » en intégrant des aspects liés au développement durable incite l’économie privée à mieux prendre en compte la durabilité et à modifier ses pratiques de production et d’acquisition. L’objectif étant notamment de préserver les ressources naturelles, de diminuer les émissions (déchets, gaz, liquides) et d’assurer le bien-être sanitaire et social.

En intégrant cette règle déjà au niveau de son logo, l’AVGD place cette idéologie au cœur même de ses activités. Ressources naturelles incontestées, la pierre et ses dérivés, une fois exploitées puis recyclées, répondent sans aucun doute aux concepts de l’écoconception et de l’éthique environnementale. Du berceau au berceau (cradle to cradle), la production industrielle des matériaux pierreux intègre à tous les niveaux une exigence écologique dont le principe tend vers zéro pollution et 100% utilisé.

Environnement

Dans le Canton de Vaud, il est du devoir de l’Etat de garantir un approvisionnement suffisant en matériaux pierreux, tout comme il est de son obligation d’assumer la gestion et la surveillance de ses gisements naturels.

Pour ce faire, il délivre des plans d’extraction qui accordent une autorisation provisoire d’extraire des matériaux pierreux. A la fin de l’exploitation, la carrière est comblée. Le terrain retourne alors à son affectation originale. Les dépressions liées à la nappe phréatique deviennent souvent des biotopes humides garants d’un surcroît de biodiversité fort appréciée. Tout au long de la vie de l’exploitation et jusqu’à sa remise en condition, l’Etat surveille la bonne application des directives en la matière.

Travailler en accord avec le milieu ambiant

Les membres de l’AVGD travaillent activement dans le respect de la nature. Depuis des décennies, l’extraction du gravier se fait en totale accord avec le milieu naturel. Les intérêts de la faune et de la flore sont respectés.

AVGD Environnement

Vous trouverez plus d’informations ici.

AVGD Protection de la nature

Protection de la nature

La Loi sur la protection de l’environnement (LPE) protège les hommes, les animaux et les plantes, leurs biocénoses et leurs biotopes contre les atteintes nuisibles ou incommodantes. Divers inventaires fédéraux ou cantonaux rendent compte de l’ensemble des périmètres dignes d’intérêts à protéger sur la surface du Canton.

Avant l’ouverture d’une exploitation, des études d’impact sont réalisées, afin de ne pas porter atteinte à la nature. Dans presque tous les cas, il est constaté que les périmètres d’extraction offrent fréquemment de nouveaux milieux pionniers, favorables au développement d’une flore ou d’une faune particulière. Ainsi, la collaboration avec les associations de protection de l’environnement et le Service cantonal des forêts, de la faune et de la nature la division Biodiversité de la Direction générale de l’environnement permet de maintenir dans les exploitations en cours des biotopes riches et variés tout au long de l’exploitation.

Protection du paysage naturel et bâti

Une gravière ou une carrière en exploitation n’échappe que rarement aux regards. Cependant si l’exploitation est bien conduite et gérée selon un programme précis, l’impact visuel peut être limité au strict nécessaire avec des réaménagements réalisés autant que possible au fur et à mesure de l’exploitation.

Transports

L’exploitation d’une gravière demande une maîtrise absolue des métiers liés à l’extraction et à la gestion des matériaux pierreux, tout comme à leurs transports.

L’administration cantonale compétente, de concert avec les membres de l’association, veille à l’optimisation des transports. Ceux-ci doivent générer le moins de nuisances possibles. Pour chaque exploitation, un pronostic en matière de bruit et d’émission atmosphérique est mis au point. Il répond toujours aux normes fixées par les Ordonnances sur la protection de l’air (Opair) et du bruit (OPB).

Suivant la région où se situe l’exploitation, des moyens de transports différents seront choisis : trains, camions ou bateaux pour les régions lacustres. Les exploitations dont la production peut être transportée toute ou en partie par le train seront toujours encouragées.

AVGD Protection de la population
AVGD Protection de la population

Protection de la population

Chaque exploitation tient compte de la protection de la population. Elle lui assure une sécurité routière totale et met à sa disposition tous les éléments nécessaires à son déploiement et à son amélioration constante : barrières, trottoirs, passages protégés, etc.

Eaux souterraines

Les eaux souterraines sont une ressource importante. Il convient de les protéger pour assurer une alimentation suffisante et durable en eau potable. La loi protège les nappes phréatiques et leur zone attenante. Les préavis de l’hydrogéologue ont une importance capitale dans la décision d’accorder ou non l’autorisation d’exploiter.

Les captages publics sont protégés par une zone S ou un périmètre de protection des eaux. Ils sont considérés comme une contrainte exclusive, écartant toute exploitation de matériaux dans ces secteurs. En ce qui concerne les sources privées, l’évaluation des impacts potentiels d’une exploitation est réalisée au cas par cas, secteur par secteur.

AVGD Environnement - Eaux souterraines