Les entreprises de l’industrie des granulats pierreux ne sont plus soumises à la Convention Nationale (CN) depuis le 01 janvier 2013. Par ailleurs, les associations ASR et ASGB ne sont pas parvenues à ce jour à négocier un contrat collectif de travail pour pour l’industrie des granulats pierreux. Les conditions de travail de l’industrie des granulats pierreux (CT IGP), approuvées par l’assemblée générae 2014 et sur lesquelles peuvent s’appuyer les contrats individuels de travail des entreprises, n’ont de ce fait qu’un effet non contraignant. Par conséquent, il n’existe aucune directive obligatoire en matière d’adaptation des salaires à partir du 01 janvier 2016 pour l’industrie des granulats pierreux.

C’est pourquoi le comité de l’ASGB a décidé, lors de sa réunion du 19 novembre 2015, de recommander à ses membres de renoncer à l’octroi d’une augmentation de salaire générale basée sur l’inflation et d’augmenter à la place la masse salariale de 0,0 % à 0,05 %, afin d’adapter les salaires de façon ciblée, individuelle et en fonction de la performance au 01 janvier 2016.